Barcelone ont confirmé qu'ils vont faire appel contre la décision de délivrer Luis Suarez avec une interdiction de deux matches qui l'excluent de la finale de la Copa del Rey.

L'attaquant a été officiellement remis une suspension de deux matchs par la Fédération espagnole de football espagnol (RFEF) jeudi en raison de la carte rouge qu'il a reçu dans la demi-finale de la demi-finale contre Atletico Madrid mardi.

L'international uruguayen s'est vu accorder une deuxième passe à la fin du match nul 1-1 au Camp Nou après un affrontement avec le milieu de terrain Atletico Koke.

Le juge du Comité de la concurrence, Francisco Rubio, a statué que Suarez devait faire face à une suspension d'un match pour son licenciement et une seconde pour avoir omis de quitter le secteur technique du Barça après avoir été expulsé.

S'exprimant après l'incident, Suarez - qui a marqué le but d'ouverture pour aider son côté à une victoire globale 3-2 - a prétendu qu'il n'avait pas été offert toute explication par l'arbitre Jesus Gil Manzano quant à pourquoi le deuxième jaune a été décerné.

«J'ai ri de mon éloignement, c'est quelque chose que vous pouviez voir arriver», at-il dit à Gol.

"C'est ce que l'arbitre voulait, je suis outragé, ce n'était même pas une faute.

"L'arbitre ne m'a pas donné d'explication, comme toujours."

Dans les meilleures nouvelles pour le Barça, l'attrait de Sergio Busquets contre son carton jaune pour perdre du temps a été un succès, ce qui signifie qu'il sera en mesure de jouer en finale contre Alaves.

 

Busquets a été réservé pour avoir frappé le ballon, mais Barca avait soutenu que le milieu de terrain était tout simplement enlever une boule supplémentaire sur le terrain.